OBSD4* : wiki

Version de traduction basée sur le site officiel


OpenBSD landisk

www.openbsd.org_images_usl5p.jpg

OpenBSD/landisk fonctionne sur des machines liées à IO-DATA USL-5P, utilisant un processeur Hitachi/Renesas SH-4.
Cette plate-forme existe en plusieurs modèles :

  • IO-DATA USL-5P, utilisant le stockage CF (Japon ; voir la photo)
  • les séries IO-DATA HDL-U, HDL-AV, HDL-W et HDLM-U (Japon)
  • SuperTank LAN Tank (SOTO-HDLWU) (Japon)
  • IO-DATA UHDL-160U et UHDL-300U (Peuvent être trouvés aux USA)
  • Plextor PX-EH16L, PX-EH25L et PX-EH40L

Note : Le “Giga-landisk” et les machines HDL-F sont basés sur ARM (les deux Intel XScale & Marvell), dont certaines sont supportées par l'architecture armish.


Histoire

OpenBSD/landisk est le 1er port d'OpenBSD vers une machine basée sur un Hitachi/Renesas SH-4. Il est à espérer que d'autres machines basées sur SH-4 apparaîtront assez intéressantes pour notre communauté d'utilisateur et de développement, mais le processeur SH-4 est normalement utilisé uniquement dans de véritable produits intégrés. Cette architecture de processeur est le premier en 32 bits, successeur d'une série de processeurs 8 et 16 bits extrêmement bizarres, produits par Hitachi. Il a un ensemble d'instructions et de MMU très étrange ; les développeurs trouvent tout un défi à relever à appliquer leurs connaissances relatives aux notions de bas niveaux Unix vers cette architecture de processeur.

Statut actuel

Le support matériel est la plupart du temps complet et assez stable.

Matériel pris en charge

Pour une liste complète des composants et pilote système pour cette architecture, lisez intro(4/landisk).

  • Processeur HITACHI SH4 SH7751R à 266MHz
  • 64MB de RAM.
  • re(4) Ethernet 100Mbit.
  • wdc(4) contrôleur disque connecté soit sur flash ou microdrive dans un socket CF, sur certains modèles.
  • pciide(4) contrôleur disque IDE supportant wd(4), sur certains modèles.
  • com(4) console port série à 9600 baud (sans contrôle de flux matériel).
  • ehci(4) et ohci(4) contrôleurs USB supportant la plupart des périphériques usb(4).
  • power(4) bouton de marche/arrêt et quelques LEDs.

Obtenir et installer

La dernière version supportée d'OpenBSD/landisk est OpenBSD 6.2. Voici les instructions d'installation d'OpenBSD/landisk 6.2.

Les instantanés sont disponibles de temps à autre, à cet endroit aussi bien que sur quelques miroirs. Voici les instructions d'installations des instantanés d'OpenBSD/landisk.

Connexion par câble série

Toutes ces machines requièrent un câble série spécial qui assume la conversion de voltage, qui peut heureusement être acheté avec la carte. Ce câble contient normalement une petite puce max232 ou similaire qui convertit le signal 3.3V vers +/- 12V. Le câble IO-DATA a des broches qui peuvent agripper l'intérieur de trous. Ou, vous pouvez essayer de construire le vôtre en utilisant ces quelques instructions japonaises.

Le câble IO-DATA convertit depuis un connecteur DB9 vers une tête à 5 broches (3.3V Tx Rx GND NC). Remarquez que les broches Rx et Tx sur la carte sont inversées, comparées aux machines basées sur ARM fabriquées par IO-DATA. Tous les modèles de cartes ont un connecteur 5 broches (appelés CN7) dans lequel le câble se connecte – excepté pour l'USL-5P qui a une tête à 4 broches (ce qui nécessite de supprimer la broche de réserve)

Un USL-5P est montré avec un câble IO-DATA modifié. Dans ce cas, le câble a été significativement raccourci et le connecteur DB9 est collé dans une fente avec précaution, découpée dans le plastique entre la prise réseau filaire et le port USB.


Cette page est la traduction officieuse de la page “landisk” officielle d'OpenBSD.
En cas de doute, merci de vous y référer !

Si vous voulez participer à l'effort de traduction, merci de lire ce topic.