OBSD4* : wiki

Version de traduction basée sur la 6.2 officielle


FAQ - Introduction à OpenBSD

À-propos d'OpenBSD

Le projet OpenBSD produit un système d'exploitation librement disponible, multi-plateformes, basé sur 4.4BSD et de type UNIX. Nos objectifs mettent l'accent sur la précision, la sécurité, la standardisation et la portabilité.

Pourquoi devrais-je l'utiliser ?

Quelques raisons pour lesquelles nous pensons qu'OpenBSD est un système d'exploitation utilisable :

  • OpenBSD fonctionne sur différentes plate-formes matérielles.
  • OpenBSD est considéré comme étant le système d'exploitation Unix le plus sécurisé par beaucoup de professionnels de la sécurité, comme le résultat d'un audit de sécurité du code source compréhensif, jamais terminé.
  • OpenBSD est un système d'exploitation Unix, plein de fonctionnalités, disponible en tant que code source et sous format binaire sans coût.
  • OpenBSD intègre des technologies de sécurité pointues pour construire des pare-feux et des services de réseaux privés dans des environnements distribués.
  • OpenBSD bénéficie de développements intensifs dans de nombreux domaines, offrant des opportunités de travailler avec des technologies émergentes autour d'une communauté internationale de développeurs et d'utilisateurs.
  • OpenBSD essaie de minimiser le besoin de personnalisation et autres paramétrages. Pour la majorité des utilisateurs, OpenBSD est tout simplement fonctionnel sur leur matériel pour leur application.

OpenBSD est-il réellement gratuit ?

OpenBSD est complètement gratuit. Les binaires sont gratuits. Les sources sont gratuites. Toutes parties d'OpenBSD sont sous des droits d'auteurs raisonnables qui en permettent la redistribution gratuite. Plus d'informations à-propos de la politique des droits d'auteurs relatifs à OpenBSD peuvent être trouvées ici.

Les mainteneurs d'OpenBSD supportent le projet largement sur leur fond propre. Cela inclut le temps passé pour le projet, l'équipement utilisé pour supporter beaucoup de ports, les ressources réseaux utilisées pour vous distribuer OpenBSD, et le temps passé à répondre aux questions et à investiguer aux rapports de bogues utilisateurs. Les développeurs d'OpenBSD ne sont pas indépendamment riches, et même de petites contributions de temps, d'équipements et de ressources font une grande différence.

Qu'est-ce qui est inclus avec OpenBSD ?

OpenBSD est distribué avec un certain nombre de logiciels tiers, incluant :

L'équipe d'OpenBSD corrigent les logiciels tiers, typiquement pour améliorer la sécurité ou la qualité du code. Beaucoup de logiciels fait maison sont aussi inclus. Des applications secondaires sont disponibles en tant que paquets.

Pourquoi le Produit X est ou n'est pas inclus ?

Souvent, des personnes demandent pourquoi un produit en particulier est ou n'est pas inclus avec OpenBSD. La réponse est basée sur deux choses : les souhaits des développeurs et la compatibilité avec les buts du projet. La licence est souvent le plus gros problème : nous voulons qu'OpenBSD soit utilisable par toute personne, n'importe où dans le monde, quel que soit le but.

Quand sera la prochaine version ?

L'équipe OpenBSD crée une nouvelle version tous les six mois, avec pour cible les dates des mois de Mai et de Novembre. Plus d'informations sur le cycle de développement peut être consulté ici.

Support matériel

OpenBSD fonctionne sur les plates-formes suivantes :

Certaines personnes nous demandent pourquoi nous supportons tant de machines exotiques. La réponse courte est “parce que nous le voulons”. Si assez de personnes compétentes (et parfois la compétence est le fait d'une seule personne) souhaite maintenir le support d'une plate-forme, elle sera supportée. Les plates-formes OpenBSD incluent la gestion des CPU 32 bits, 64 bits, des machines “little” et “big endian” et d'autres de conceptions différentes. Le support des plates-formes inhabituelles a aidé à produire du code de meilleure qualité.

Supporter le projet

Nous sommes profondément reconnaissants aux personnes et aux organisations qui ont contribué au projet OpenBSD.

OpenBSD a un besoin constant de différents types de support de la part de la communauté d'utilisateurs. Si vous trouvez qu'OpenBSD est utile, vous êtes sérieusement encouragé à trouver une manière de contribuer.

  • Acheter les produits OpenBSD. Un choix de produits est disponible dans le magasin d'OpenBSD, incluant des T-shirts pour égayer vos tenues.
  • Dons financiers. Le projet a un besoin constant d'argent pour payer les équipements, les connexions réseaux, etc. Même de petites donations peuvent faire une sérieuse différence.
  • Dons d'équipements et autres. Le projet a un besoin constant de divers équipements, génériques ou spécifiques.
  • Donner de votre temps et de vos compétences. Les programmeurs qui aiment écrire des logiciels systèmes sont naturellement les bienvenus, mais il y a d'autres manières dont les personnes peuvent être utiles.
  • Aider à maintenir la documentation en soumettant une nouvelle FAQ matérielle à misc@openbsd.org.
  • Créer un groupe local d'utilisateurs et aidez vos amis à appréhender OpenBSD.
  • Soumettez à votre employeur l'usage d'OpenBSD au travail. Si vous êtes étudiant, discutez avec vos professeurs à-propos d'OpenBSD comme outil d'apprentissage lors de vos cours informatiques et autres sciences de l'ingénierie.

Listes de mails

Le projet OpenBSD maintient plusieurs listes de mails auxquelles les utilisateurs devraient souscrire et suivre. Quelques unes des plus populaires sont :

  • announce - Annonces et avis de sécurité.
  • bugs - Les bogues reçus via sendbug(1) et les discussions autour de ceux-ci.
  • misc - Liste générale à-propos des questions et réponses des utilisateurs. C'est la liste la plus active, et devrait être celle par défaut pour la plupart des questions et autres discussions.
  • ports - Discussions à-propos de l'arbre des ports.
  • source-changes - Liste automatisée à-propos des changements dans l'arbre CVS des sources. À chaque fois qu'un développeur envoie une modification à l'arbre des sources OpenBSD, xenocara ou www, CVS envoie une copie de la modification en tant que message via la liste.
  • tech - Discussions de sujets techniques pour les développeurs d'OpenBSD et les utilisateurs expérimentés.

Avant d'envoyer une question sur n'importe laquelle des listes de mails, veuillez vérifier les archives pour les questions les plus courantes, demandées de manière répétée. Bien que cela puisse être la première fois que vous rencontriez le problème ou la question, d'autres sur les listes de mails ont pu poser la même question plusieurs fois, durant la semaine passée, et ne pas apprécier de la voir encore une fois. Si vous posez une question à-propos d'un problème matériel, veuillez toujours inclure un complet dmesg(8).

Vous pouvez trouver plusieurs archives, d'autres lignes de conduites et bien plus d'informations sur la page des listes de mails. Les souscriptions peuvent être facilement gérées par le biais de l'interface web.

Pages de manuels

OpenBSD est fourni avec une abondante documentation sous la forme de pages de manuels. Elles sont la source d'informations faisant autorité à-propos d'OpenBSD, et des efforts considérables sont faits pour s'assurer de les mettre-à-jour précisément. Les développeurs qui font des changements au système devraient s'assurer que les pages de manuels soient mises-à-jour, en même temps que leur modification du code. On s'attend à ce que les utilisateurs vérifient les pages de manuels avant de demander de l'aide.

Voici une liste de quelques unes des pages de manuels utiles pour les nouveaux utilisateurs :

Vous pouvez trouver toutes les pages de manuels d'OpenBSD sur le web à l'url http://man.openbsd.org, aussi bien que dans votre ordinateur, si vous installez le jeu de fichiers manXX.tgz.

En général, si vous connaissez le nom d'une commande ou d'une page de manuel, vous pouvez la lire en exécutant man command. Si vous ne connaissez pas le nom de la commande, ou si man command ne trouve pas la page de manuel, vous pouvez chercher dans la base de donnée des pages de manuels en exécutant la commande apropos quelquechose ou man -k quelquechose, où ce quelquechose est un mot qui peut apparaître dans le titre de la page de manuel que vous désirez consulter.

$ apropos "time zone"
tzfile (5) - time zone information
zdump (8) - time zone dumper
zic (8) - time zone compiler

Le numéro entre les parenthèses indique la section du manuel dans laquelle la page peut être trouvée. Dans certains cas, vous pouvez trouver des pages de manuels avec des noms identiques, dans différentes sections du manuel. Par exemple, supposons que vous vouliez connaître le format des fichiers de configuration du service cron. Une fois que vous connaissez la section du manuel pour la page que vous désirez, vous pouvez exécuter la commande man n commande, où n est le numéro de section du manuel.

$ man -k cron
cron (8) - clock daemon
crontab (1) - maintain crontab files for individual users
crontab (5) - tables for driving cron
$ man 5 crontab

Comment avoir une page de manuel sans aucun caractère de contrôle ?

Si vous mettez la sortie de la commande man vers votre éditeur, vous pouvez voir qu'il contient un lot de caractères de contrôle. Pour les enlever, utilisez :

$ man <command> | col -b

Comment avoir une copie prête à imprimer d'une page de manuel ?

Si vous désirez imprimer une page de manuel, les formats adaptés à l'impression .ps ou .pdf sont disponibles.

$ man -Tps <command> > outfile.ps

Remplacez ps par pdf si vous préférez.

Que sont les fichiers info ?

Quelques unes des documentations pour OpenBSD sont sous la forme de fichiers info(1). C'est une forme alternative de documentation fournie par le projet GNU. Par exemple, pour voir l'information à-propos du compilateur GNU, gcc(1), tapez :

$ info gcc

Après avoir utilisé info, vous apprécierez réellement nos pages de manuels.

Rapporter des bogues

Rapporter des bogues est une des responsabilités les plus importantes des utilisateurs. Des informations très détaillées sont requises pour diagnostiquer la plupart des issues sérieuses. Par exemple, ce qui suit est un rapport approprié de bogue :

From: user@example.com
To: bugs@openbsd.org
Subject: 3.3-beta panics on a SPARCStation2

OpenBSD 3.2 installed from an official CD-ROM installed and ran fine
on this machine.

After doing a clean install of 3.3-beta from a mirror, I find the
system randomly panics after a period of use, and predictably and
quickly when starting X.

This is the dmesg output:

[...]

This is the panic I got when attempting to start X:

panic: pool_get(mclpl): free list modified: magic=78746572; page 0xfaa93000;
 item addr 0xfaa93000
Stopped at      Debugger+0x4:   jmpl            [%o7 + 0x8], %g0
https://www.openbsd.org/ddb.html describes the minimum info required in bug
reports. Insufficient info makes it difficult to find and fix bugs.
ddb> trace
[...]

Thank you!

Voir cette page pour plus d'informations sur la création et la soumission de rapports de bogues. Cela inclut des informations détaillées à-propos de ce qui est arrivé, de l'exacte configuration de votre système, et de comment reproduire le problème. Veuillez utiliser sendbug(1) pour rapporter vos problèmes autant que possible. Autrement, veuillez inclure au moins la sortie de dmesg(8) de votre système. La commande sendbug(1) requiert que votre système soit capable d'envoyer des mails.

Le serveur mail d'OpenBSD utilise spamd(8) pour gérer le mode “liste grise”, ce qui peut prendre une demi-heure au moins avant que le serveur de mail accepte votre rapport de bogue. Soyez patient.

Après avoir soumis un rapport de bogue, vous pourrez être contacté par les développeurs pour avoir des informations additionnelles ou pour tester les correctifs. Vous pouvez aussi surveiller les archives de la liste de courriels bugs@openbsd.org, détaillée sur la page des listes de mails.

Migrer vers OpenBSD

Si vous avez appris Unix depuis de bons livres à-propos d'Unix, y compris la philosophie Unix et étendu votre connaissance à une plateforme particulière, vous trouverez OpenBSD familier.

Voici quelques unes de différences généralement rencontrées entre OpenBSD et d'autres variantes d'Unix.

  • OpenBSD est un Unix, de type BSD, suivant de près 4.4 BSD. Linux et Solaris sont des systèmes de type System V. Quelques systèmes de type Unix mixent des caractèristiques de System V et BSD. Un lieu commun est la confusion à-propos des scripts de démarrage. OpenBSD utilise le système rc(8).
  • OpenBSD est un système complet, destiné à être maintenu par synchronisation. Ce n'est pas qu'un noyau plus des utilitaires qui peuvent être mis à jour séparément les uns des autres.
  • OpenBSD maintient un arbre des ports pour fournir des logiciels tiers. Les paquets pré-compilés sont créés et distribués par l'équipe de ports OpenBSD.
  • OpenBSD utilise CVS pour garder une trace des changements du code source. OpenBSD est un pionnier dans le CVS anonyme, ce qui permet à chacun d'extraire pleinement l'arbre des sources pour chaque version d'OpenBSD, à tout moment. Il y a aussi l'interface web.
  • OpenBSD est passé par un audit de sécurité lourd et continu afin d'assurer la qualité et la sécurité du code.
  • OpenBSD ne supporte pas les systèmes de fichiers journalisés. En lieu-et-place, nous utilisons la technique de mises-à-jours douces du système de fichiers rapide (FFS - Fast File System).
  • OpenBSD est fourni avec Packet Filter (PF). Cela signifie que la gestion de la translation d'adresses réseaux (NAT), la gestion des queues, et le filtrage sont gérés par pfctl(8), pf(4), et pf.conf(5).
  • Le shell par défaut d'OpenBSD est ksh(1) qui est basé sur le public domain Korn shell. Des shells tels que bash et beaucoup d'autres peuvent être ajoutés en tant que paquets.
  • Les périphériques sont nommés par pilote, non par type. En d'autres mots, ce ne sont pas des périphériques eth0 et eth1. C'est plutôt em0 pour une carte Ethernet Intel PRO/1000, bge0 pour un périphérique réseau Ethernet Broadcom BCM57xx ou BCM590x, ral0 pour un périphérique sans fil RaLink, etc.
  • OpenBSD i386, amd64, et pour plusieurs autres plateformes utilisent un système de partitionnement à deux couches, où la première est la partition du BIOS visible par fdisk et la seconde par disklabel.
  • D'autres systèmes d'exploitation vous encouragent à personnaliser votre noyau, pour votre machine. Les utilisateurs d'OpenBSD sont encouragés à utiliser simplement le noyau GENERIC fourni et testé par les développeurs.

Cette page est la traduction officieuse de la page About OpenBSD de la FAQ officielle d'OpenBSD.
En cas de doute, merci de vous y référer !

Si vous voulez participer à l'effort de traduction, merci de lire ce topic.